Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 21:49

Le cheval venu de la mer (Into the west) est un film irlandais de Mike Newell tourné en 1992 et sorti en 1994 en France. Le scénario a été écrit par Jim Sheridan, d’après le roman de Michael Pearce.

Ce film relate avec brio la vie des nomades irlandais, les Travellers ou "tinkers", rejetés par la société irlandaise actuelle. Ce sont en fait les paysans sans terre, descendants des colons pauvres que Cromwell installa au moyen age en Irlande. Chassés par les grands proprietaires et colons anglais, lors de la famine de 1846, ils se virent depuis lors condamnés à l'errance et vivent en marge, souvent confrontés  à l'alcoolisme et la consanguinité.  Victimes de racisme et d'ostracisme en Irlande, on les assimile volontiers à des " gitans". Ce qu'ils ne sont pas, puisque ce sont des irlandais de souche. Leur surnom de " tinkers" vient du fait qu'ils recyclent les boites de métal en fer blanc et vivent souvent de cela uniquement dans un etat de pauvreté absolue  à la périphérie des villes ou des villages.





Résumé du film :

Papa Reilly est un tinker, un nomade irlandais qui décide de se sédentariser dans la banlieue de Dublin au décès de sa femme. Alcoolique, il vit dans une grande pauvreté avec ses deux fils, Ossie et Tito. Un jour, Ward, son beau-père resté nomade et vivant comme le reste de la famille dans une caravane, arrive, accompagné d' un cheval blanc nommé Tír na nÓg ( Terre de l'éternelle jeunesse en gaélique) qui est selon lui plus qu’un animal...

Les enfants, dont un est gravement malade, et le cheval deviennent amis. Ils décident de l'héberger dans l'appartement. À cause d’un policier véreux, le cheval est enlevé au profit d’un propriétaire de haras. Les enfants le libèrent, s’enfuient avec lui et traversent ainsi tout le pays. S'ensuit une course poursuite entre les policiers qui recherchent l'animal, les travellers qui recherchent les enfants, et les trois amis qui tentent désespérément d'échapper aux poursuivants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Esclarmonde 26/08/2011 09:40


Bonjour Miss Hyde, j'ai ignoré l'existence de ce film pendant longtemps car sorti en GB et en Irlande en 92, il est sorti en France en 94 alors que j'étais en GB !! On s'est croisé en quelques
sorte... Je l'ai vu en DVD il y a deux jours, c'est superbe et si on retient d'abord le thème du sort des nomades en Irlande, la place du cheval dans la société irlandaise, l'opposition
modernité/traditions, l'importance des légendes, le contraste entre ces quartiers sordides de Dublin et la beauté de l'ouest m'ont beaucoup frappé également et ces deux gamins sont vraiment
craquants, j'en avais les larmes aux yeux à la fin !
je n'avais pas lu ton article car je ne connaissais pas ton blog à l'époque mais il donnait envie en tout cas. A bientôt
Esclarmonde


L'irlandaise 26/08/2011 15:55



j'ai découvert ce film il y a très longtemps au cinéma ( dans les années 90 ) mais je ne l'ai pas revu depuis, ton commentaire me donne envie de le revisionner !
Merci de ta visite... Oui, le sort des nomades en Irlande fut longtemps - toujours d'ailleurs - celui de parias, depuis cette époque mentionnée dans le film,  l'immigration de population
venues d'europe de l'est ( roumanie notamment ) en Irlande doit avoir changé la donne, il y  aurait sans doute un autre film à faire là dessus maintenant  puisque pendant très
longtemps, les seuls parias en Irlande, étaient des irlandais, ce n'est plus le cas desormais, suite au boom économique et à l'actuelle crise financière...



nathalie 29/09/2010 17:30


Je n'ai pas eu la chance de le voir au ciné mais à la tv uniquement. Moi c'est toute la tristesse de ce film qui m'a touchée avec l'espérance qu'on peut sentir, sans compter les paysages...C'est un
des principaux films qui m'a fait aimer l'Irlande


L'irlandaise 29/09/2010 20:06



les tinkers sont un peu les ' roms' de l'Irlande. Carrément même. La tristesse est liée - il me semble - au fait que cette communauté a été depuis le 19ème siècle
rejettée unanimement par la majorité des irlandais



nathalie 27/09/2010 19:03


mon dieu que ce film est beau !! je l'ai vu il y a longtemps et je n'ai jamais pu l'oublier, entre la misère et l'espérance...magnifique !!


L'irlandaise 29/09/2010 09:24



Je l'avais vu également au cinéma,  à sa sortie il y a donc...longtemps. C'est comme cela que j'ai connu cette communauté unique présente en Irlande, les
Tinkers.



Cat 15/02/2009 17:08

chat alors,les grands esprits se rencontrent!va donc pour un" Irish tea: CatHyde"sur les cats eyes un de ces jours ,peut-être.Et dire que je suis revenue sur l'ordi pour taper qq chose pour le travail,à photocopier demain matin.N'ai pas pu m'empêcher de refaire un p'tit détour par l'Irlande!

MissHyde 15/02/2009 17:11


eh oui, je suis en train de boire le thé de la Saint Patrick. je prends un peu d'avance ! bon courage pour le taf !


Cat 15/02/2009 12:04

merci.Pas de Irish coffee pour moi pour la fêter,vu que je n'aime pas le café.A voir tout ce que vous écrivez tous sur lui,c'est dommage pour moi.Et si j'inventais "l'Irish tea?pas encore essayé,mais peut-être pas mal non plus?A propos,je connaissais le truc de la cuiller depuis longtemps pour verser la crème,même si je ne bois pas le café,tu aurais dû me le demander!

MissHyde 15/02/2009 14:35


c'est vrai !!! d'ailleurs tu rigoleras bien ds mon roman, y'a une antillaise qui invente un "mix" de thé et de rhum...donc , tu peux tout a fait inventer l'irish thé
et en reclamer la maternité !!! tout est autorisé, qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ! LOL


Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net