Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 23:47
L'un des plus célèbre ecrivain Irlandais, il n'eut de cesse de lutter contre le conformisme de la societé anglaise tout en ne reniant pas son identité irlandaise...Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde est né le 16 Octobre 1854 à Dublin, fils d'un chirurgien réputé et d'une femme de lettres engagée dans la lutte irlandaise, Oscar Wilde fait de brillantes études à l'université d'Oxford. Suite à sa rencontre avec John Ruskin, porte-parole du mouvement 'esthète', il adhère à ce courant artistique qui prône la recherche du 'beau', sans préoccupation morale ou sociale. Rédacteur en chef du magazine The Woman' s World, il prend fait et cause pour le féminisme. Installé à Londres, il choque la société mondaine par ses extravagances, son cynisme et ses pièces de théâtre sont souvent interdites de représentation. Mais c'est son roman, 'Le Portrait de Dorian Gray', qui lui assure le succès. A l'heure où l'homosexualité est punie par la loi, la relation passionnée qu'il entretient avec Lord Alfred Douglas le conduit à purger deux années de travaux forcés. A sa sortie, c'est un homme brisé qui rejoint son amant en Italie. Il meurt  à Paris, supposement d'une méningite le 30 Novembre 1900. Enterré au Père Lachaise, Oscar Wilde reste une figure majeure de la littérature dont l'atmosphère singulière continue de provoquer l'admiration.

 
 "Ainsi tu crois qu'il y a seulement Dieu qui voit les âmes ? Ecarte le rideau et tu verras la mienne. Il avait, prononcé ces mots d'une voix dure et cruelle. - Tu es fou, Dorian, ou tu joues, murmura Hallward en fronçant les sourcils. - Tu ne veux pas ? Alors, je vais le faire moi-même, dit le jeune homme qui arracha le rideau de sa tringle et le jeta par terre. Une exclamation d'horreur s'échappa des lèvres du peintre lorsqu'il vit dans la faible lumière le visage hideux qui lui.."
                                                                 le portrait de Dorian gray ( extraits )




la statue de Oscar Wilde, dans Merrion Square, à Dublin

Romans et nouvelles :
  • Le Fantôme de Canterville (The Canterville Ghost) (1887) : publié dans The Court And Society Review
  • Le Crime de Lord Arthur Savile (Lord Arthur Savile's Crime) (1887): publié dans The Court And Society Review
  • The Model Millionaire (1887) : publié dans The World
  • Le prince heureux et autres contes (The Happy Prince and Other Stories) (1888)
  • Le portrait de Mr. W.H. (The Portrait of Mr. W.H.) (1889)
  • Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) (1891)
  • Une Maison de grenades (A House of Pomegranates) (1891) : second recueil de contes

 



    Au sommet d'une haute colonne, dominant la ville, se dressait la statue du Prince Heureux.Tout entier recouvert de minces feuilles d'or fin, il avait deux brillants saphirs en guise d'yeux, et à la poignée de son épée brillait un gros rubis rouge.
L'admiration qu'on lui portait était générale.« Il est beau comme un coq de girouette », fit remarquer l'un des échevins, qui souhaitait se faire une réputation d'amateur d'art, « quoique de moindre utilité », ajouta-t-il, car il craignait, bien à tort, qu'on l'accusât de manquer d'esprit positif. « Pourquoi ne peux-tu faire comme le Prince Heureux? demanda une maman à son petit garçon qui pleurait pour voir la lune. Jamais il ne songerait à pleurer pour obtenir quoi que ce soit. » «Je suis content qu'existe au monde un être vraiment heureux », bredouilla un déçu en contemplant la merveilleuse statue."Il a tout l'air d'un ange, dirent les enfants de l'Assistance comme ils sortaient de la cathédrale"
                                                                                                      le prince heureux ( extraits )

Partager cet article

Repost 0
Published by MissHyde - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Cat 01/03/2009 21:08

magnifique.Tu as raison.Très impressionnant.

MissHyde 01/03/2009 21:10


les citations ? oui, elles sont assez longues pour montrer l'ampleur de son talent. C'est mieux que les sempiternel " je n'ai rien a declarer sauf mon genie" ou 
" on resiste a tout sauf  a l'ile de la tentation" LOL pour la derniere citation of course ! !


Cat 01/03/2009 11:12

Il faut que je retourne à Dublin.Je n'y ai même pas vu la statue d'O Wilde.Heureusement,j'ai quand même vu l'université,la biblio,le Book of Kells...
Ca m'intéressait vraiment de connaître la réaction des élèves à propos de"....Dorian..."(pour avoir fait étudier "...Canterville..." et 2 autres oeuvres).Si MG passe par ici...

MissHyde 01/03/2009 11:25


En fait, j'ai casse crouté  à ses pieds ( enfin, celle de la statue ) , c'est dans une rue pietonne, dont je ne me souviens plus du nom; pas loin de la poste
centrale, je crois ( j'ai eu un mal de chien pour les timbres, me souviens ). Faudra que je te montre mes tofs de dublin.Au trinity college,  J'ai mm photographié un vieil universitaire
qui avait tout ;l'air d'etre le fantome de joyce. même chapeau, trop marrant. Par contre pour le T college, parait qu'ils sont vachement pretentieux quand on s'addresse à eux pour des recherches :
 denise avait voulu aller y consulter des trucs et ils l'ont refoulé manu militari ( de la bibliotheque universitaire - pas celle des touristes, bien sur ).

le book of kells, c'est vraiment tres beau, mais ce qui m'a le + impressionné c'est la grde salle avec tous les vieux livres !


claude 26/02/2009 17:18

de passage à Galway on tombe sur une statue d'oscar Wilde avec je ne sais plus qui c'est l'oeuvre d'un estonien sur le coup quand on est un peu loin on pourrait croire que ce sont des vrais on trouve nombre de statues du même type à dusseldorf

MissHyde 26/02/2009 17:55


ah je ne rien de la statue de gallway, celle ci est celle de dublin mais je ne doute pas qu'il y  en ait d'eparpillées un peu partout en irlande; En tout cas, en
france, au père lachaise, le père Wilde dort sous un sphinx et il y a plein de petits mots de fans ecrit autour pour lui envoyer des messages dans l'au delà. je ne sais pas si ça marche. pas
essayé. j'ai juste essayé avec merlin l'enchanteur en faisant 3 fois le tour de sa tombe... j'ai peut etre pris des risques, l'avenir le dira...Se méfier des statues...finalement...LOL


Albert 25/02/2009 20:00

Femme des high lands, salu ! Tès documenté, écrit par qui sait de quoi parle son sujet et qui l'aime, ton blog est vraiment intéressant
Albert

MissHyde 25/02/2009 21:22


hello albert, les highlands sont en ecosse, mais pas grave les highlands sont celtiques aussi  et merci pour le compliment sur le blog, j'en rosis !


Cat 25/02/2009 17:34

Et comment réagissent les élèves/ado en étudiant:"....Dorian Gray"?

MissHyde 25/02/2009 18:00


là ce n'est pas  à moi de répondre ! :D


Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net