Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 16:34

Belfast (Béal Feirste en irlandais qui signifie « l'embouchure de la Farset », affluent de la Lagan,  rivière sur laquelle est bâtie la ville.) est la principale ville d'Irlande du Nord et de la province irlandaise d'Ulster, avec une population de 279 200 habitants en 1999, mais quand on prend en compte les banlieues, elle abrite environ 750 000 personnes. C'est le siège du gouvernement d'Irlande du Nord, et le chef-lieu du comté d'Antrim.

Belfast-city-hall-copie-1.jpg
l'hotel de ville ( city hall) et le Belfast Eye.

Au début du XVIIe siècle Belfast a été occupée par des colons anglais et écossais, selon un schéma d'implantation élaboré par Arthur Chichester, ce qui n'a pas manqué de créer des tensions avec la population autochtone qui s'est rebellée en 1641. Les huguenots français s'y sont également établis pour y faire le commerce du lin.


C'est à Belfast que le Titanic, le plus grand paquebot de croisière du monde de l'époque, fut construit par les chantiers navals Harland and Wolff entre 1909 et 1911. Belfast possède la plus grande cale sèche du monde, et les grues géantes du chantier naval de Harland and Wolff dominent l'horizon. Belfast était historiquement la ville industrielle la plus importante en Irlande. Belfast est devenue le centre du protestantisme irlandais, et la capitale d'Irlande du Nord en 1922.

Belfast-depuis-le-chateau-de-belfast-copie-1.jpg

Vue nocturne sur la ville depuis le château de Belfast


 Belfast a toujours été tiraillée par les divisions religieuses entre catholiques et protestants mais aussi politiques entre Unionistes ( favorables au maintien de l'Irlande du nord dans le royaume uni )  et républicains ( favorable au rattachement de l'irlande du nord à la république d'Irlande). Cette situation complexe a abouti à l'insurrection républicaine irlandaise  ("Troubles" est le terme utilisé par les anglais) qui s'est produite entre les années 1960 et les années 1990. La ville, divisée de facto en secteurs catholiques républicains (fiefs de l'IRA) et protestants unionistes, a ainsi vécu entre attentats, émeutes et était quadrillée par l'armée britannique. Plus de la moitié des 3 500 morts du conflit l'ont été à Belfast.

 

belfast-graffiti.jpg

"Murals" à motifs celtiques sur les murs de Belfast.


Actuellement, le centre historique de Belfast renaît . Le processus de paix et la sécurisation (postes de police, caméras de surveillance) aidant, le centre-ville est redevenu un lieu particulièrement animé, où les bars, les restaurants et les clubs se multiplient. Néanmoins, des tensions demeurent en périphérie, en particulier au nord de la ville.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Irlande du nord
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net