Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 23:12

Enniskillen (Inis Ceithleann en irlandais signifie "l'île de Cathleen" d'après le nom d'une déesse de la mythologie celtique) est la plus grande ville du comté de Fermanagh en Irlande du nord. 

 

Elle est localisée au centre du comté, sur le fleuve Erne. C’est une ville insulaire qui sépare les parties haute et basse du Lough Erne ( Lac Erne). C'est aussi la ville qui abrite la Portora Royal School où les écrivains irlandais Samuel Beckett et Oscar Wilde furent élèves.


 

Erne-System-at-Enniskillen.jpg

La ville d'Enniskillen et son château, vus des berges de l'Erne

 

Au début du XVIIème siècle, la ville assurait la liaison principale entre deux des quatre provinces : l 'Ulster et le Connaught. Mais les grands chefs des clans irlandais connurent une défaite mémorable et furent obligés de fuir (Flight of Earls en 1607) . La région fut alors colonisée par la Couronne d’Angleterre et Enniskillen devint la capitale. Bastion loyaliste, les troupes anglaises combattirent et mirent en échec les troupes irlandaises en 1641 puis 1689. 


Au XIXème siècle, avec les luttes de la Land League et la réforme agraire, le Comté redevint majoritairement catholique et nationaliste. Après la partition de l’île en 1922, le comté fut rallié à l'Irlande du Nord , malgré une majorité nationaliste et républicaine. Les Britanniques supprimèrent la proportionnelle, utilisèrent la technique du « gerry-mandering », ce qui permirent aux loyalistes d’obtenir la majorité et de la garder jusqu’en 1968. À partir de cette date, le mouvement des droits civiques obtint le « one man, one vote » et la représentation du compté redevint nationaliste. La ville compte 61% de catholiques et moins de 36 % de protestants.

 


 

enniskillen-bombing.jpg

 Attentat  de 1987 connu sous le nom d'"Enniskillen bombing"

 

Pendant la seconde moitié du XXème siècle, la ville fut le théâtre privilégié des « troubles » opposant les nationalistes républicains irlandais aux loyalistes, fidèles  à la couronne d'angleterre. ( A noter que le terme de Troubles est un euphémisme désignant l'insurrection du peuple irlandais républicain en Ulster). 

En 1981, Bobby Sands , républicain irlandais, membre de l'IRA provisoire, député du Sinn Féinn et gréviste de la faim, fut élu à la Chambre des Communes. ( Incarcéré à la prison de Maze, il mourut après 66 jours de grèves de la faim, le 5 mai 1981).

L'incident le plus important qui frappa Enniskillen fut connu sous le nom de Remembrance Day Bombing (le 8 novembre 1987) . Attentat dans lequel onze personnes trouvèrent la mort sous les bombes de  quelques éléments incontrôlés de l’IRA, les plus radicaux, qui firent sauter une bombe lors d’une cérémonie  à la gloire des anciens combattants ayant servi pendant la guerre sous l’uniforme britannique.

 

Aujourd'hui,  la population d'Eniskillen s’élève à près de 14 000 habitants. Enniskillen est également le siège du gouvernement local du District council de Fermanagh . La ville a recouvré une paix relative et des bâtiments commémoratifs ont été édifiés aux lieu et place où fut perpétré l'attentat.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Irlande du nord
commenter cet article

commentaires

Baggins 30/10/2011 10:21


Je ne connaissais pas cette ville et je suis ravi d'en apprendre un peu plus d'autant que je connais par contre les événements de la 2eme partie du 20 eme ...Bises et bon Dimanche


l'irlandaise 30/10/2011 10:31



hello Baggins, en effet les sources sont toujours assez rares sur les évènements récents, surtout quand ceux -ci touchent un aspect aussi délicat de l'Histoire d'un
peuple. Mais la ville, indirectement nous la connaissons tous comme je le disais sur FB : c'est cet attentat qui  a inspiré  à Simple Minds la chanson "belfast child"." Enniskillen
child" aurait eu moins de portée, mais c'était un peu cela l'idée !


Je ne voulais pas alourdir la longueur de l'article, mais pour être complet il ffaudrait ajouter que L'attentat marqua neanmoins une 'rupture' de confiance de la
population catholique  à l'égard de l'IRA qui tout en dénonçant l'attentat admis que certains de ses membres extrémistes  y avaient participé..., et peu à peu ,   à partir de
1987 les irlandais en vinrent  à considérer qu'il était temps de réfléchir à un processus de paix, qui se mit en place lentement entre 1987 et 1994, afin d'éviter que de tels actes ne se
reproduisent.


bon dimanche à toi aussi, et agréable mois de novembre!



Esclarmonde 30/10/2011 09:38


L'histoire de cette ville semble bien typique de l'Irlande du Nord. Bonne journée


L'irlandaise 30/10/2011 10:21



Elle l'est effectivement. C'est peut-être entre autre pour sa portée symbolique qu'elle fut également la cible de l'attentat.



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net