Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 16:46

William Ernest Henley ( 1849-1903) est un poète britannique.

Né à Gloucester, il fut très tôt atteint de la tuberculose et dû subir à l'âge de 12 ans une amputation d'un de ses jambe.  L'écrivain Robert Louis Stevenson dont il était l'ami, s'inspira de son handicap pour décrire le personnage de Long John  Silver le fameux pirate de son roman d'aventures l'île aux trésor. Henley et Stevenson collaborèrent d'ailleurs à l'écriture de plusieurs pièces de théatre.

En 1875, il écrit de son lit d'hôpital le fameux poème Invictus (en latin "invincible"). Il disait lui-même qu'il avait écrit ce poème comme une démonstration de sa résistance à la douleur qui suivit son amputation du pied. Ce poème fut l'objet de nombreuses citations dont, récemment dans le film éponyme de Clint Eastwood " invictus".




INVICTUS

Out of the night that covers me,
    Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
    For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
    I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
    My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
    Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
    Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
    How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
    I am the captain of my soul.




INVINCIBLE

Dans la nuit qui m'environne,
Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Je loue les Dieux qui me donnent
Une âme, à la fois noble et fière.

Prisonnier de ma situation,
Je n'ai pas gémi ni pleuré.
Meurtri par les tribulations,
Je suis debout bien que blessé.

En ce lieu d'opprobres et de pleurs,
Je ne vois qu'horreur et ombres
Les années s'annoncent sombres
Mais je ne connaîtrai pas la peur.

Aussi étroit soit le chemin,
Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
Je suis le maître de mon destin,
Le capitaine de mon âme.




Bluethroat de la région de Cork ( irlande )

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

voyelle 16/02/2010 22:09


magnifique ! tu l'as vu le film de clint ?! je n'ai pas eu l'occasion d'aller le voir ! rhaaaa ! je n'ai pas pu !


L'irlandaise 17/02/2010 23:01


non, non pas encore mais comme j'achète plus ou moins tous les eastwood en DVD, j'hésite !


cat 04/02/2010 11:36


être le capitaine de son âme:vaste programme.Tenir la barre ,tenir bon contre vents et marées...


L'irlandaise 04/02/2010 13:46


mais ce devrait être le principe d'une vie heureuse, enfin, les citations sont souvent + à méditer qu'à appliquer, mais on peut essayer, ce poème se trouve dans le
dernier Eastwood eponyme, ' invictus", et il me fait penser au cercle des poètes disparus  ' O capitaine, mon capitaine"


Vincenzo 24/01/2010 14:48


les iles lofoten c'est en Norvége
au niveau du cercle polaire.
les maisons de pêcheurs sont rouges ou oranges,
la nature ressemble à la steppe...
Amicalement Votre Vincenzo


L'irlandaise 24/01/2010 17:30


un endroit que j'aurais aimé visiter un jour - les pays scandinaves - bon, peut etre, qui sait,   à l'avenir !  mais en été, parce qu'il y fait froid !
lmerci pour la précision Vincenzo.


Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net