Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:08

la-guerre-de-l-ombre-2.jpg

Un excellent film sur l'Irlande du nord  qui se garde de tout manichéisme sur un sujet pourtant  très délicat : le conflit nord-irlandais.  Basé sur des faits réels,  et malgré la présence de l'excellent, Ben Kingsley ( Ghandhi ), ce film n'a pas eu la couverture médiatique qu'il aurait mérité  à sa sortie. Peut-être le titre français, particulièrement inadapté et commun ( "la guerre de  l'ombre ) y est-il pour quelque chose ?, le titre anglais étant bien plus explicite mais il est vrai plus difficilement traduisible " 50 dead men walking". Ce titre  qui littéralement signifie : 50 morts vivants en marche, est l'indication du nombre de vies sauvées par le héros de ce film, qui fut un indicateur auprès de la police anglaise. ( c'est aussi le titre du livre dont le film est tiré).

 

 L'explication du non -succès de ce film est aussi ailleurs, comme le dit l'un des personnages du film : " c'est une guerre sale", où la frontière entre soldat d'une noble cause et terroriste est infime pour ne pas dire incertaine. Cela dérange-t-il ? Il faut le croire, vu le peu d'écho fait  à ce film pourtant réalisé de manière efficace et musclé, sans jamais édulcoré la douleureuse vérité des évènements, ni la rendre trop  " cinématographique". On peut faire un parallèle (léger) avec le film " les inflitrés " de Scorcese, mais le parallèle s'arrête là car ici on est davantage aux sources du documentaires qu'au coeur d'une épopée lyrique.


 

 

...En bref,  à voir si l'on s'interesse à l'Irlande (  à TOUTE l'Irlande, y compris celle qui " dérange") Car ce film dérange par son réalisme. Ses vérités Rien  à voir avec l'Irlande des leprechauns  des preux chevaliers de la table ronde et des pubs, c'est pourtant la même Irlande, mais l'envers du décor.

  • Réalisé par : Kari Skogland en 2008
  • Avec : Ben Kingsley , Jim Sturgess 
  • Titre original : Fifty Dead Men Walking
  • Synopsis :L’histoire vraie d’un homme… d’un informateur infiltré pris au piège entre l’IRA et la Police britannique. A Belfast, Martin McGartland, Irlandais catholique, gagne difficilement sa vie en faisant du porte-à-porte. Recruté par les hommes de l'IRA, l'Armée Républicaine Irlandaise, il est choqué par sa violence et ne tarde pas à se tourner vers les services secrets britanniques qui l'utilisent comme informateur. Mais son double jeu est découvert, et il va devoir choisir entre sa propre sécurité et celle de sa famille…
  • Polémique autour du film : A noter que le film est basé sur l'autobiographie de Martin McGartland, qui a appartenu  à l'IRA et après une fuite fut l'objet d'un tentative d'assassinat mais survécu  à ses blessures. Il a écrit deux livres sur son expérience de guerre et sa fuite qui, à l'heure actuelle, se poursuit toujours...Toutefois, McGartland lui-même a dénigré ce film en estimant qu'il était totalement  à coté de la vérité " aussi loin de la terre que pluton", selon ses propres termes. L'auteur reproche au réalisateur  K.Skogland d'avoir modifié/inventé des scènes  afin de les rendre plus violentes, à l'écran. McGartland insiste sur le fait que son activité d 'informateur avait pour but de sauver des vies menacées par l'IRA et non de faire de lui un héros - ou un traître. Il a donc obtenu avant la sortie du film que des scènes soient modifiés ( en particulier la voix off du policier joué par Ben Kingsley). Pour plus d'infos, voir le site de McGartland :
  • http://www.martinmcgartland.co.uk/film-fifty-dead-men-walking.php

  Mais au delà de ces points de vue divergents, le film prouve que la vérité est difficile  à exprimer surtout lorsque les personnes mises en cause sont toujours menacées et ne sont pas parvenues à faire comprendre leur point de vue qui demeure, discutable. Faut -il trahir  une cause pour sauver des vies ? La question, au delà du film, reste posée...

 

 

PS : Merci à Eily Dillon pour sa contribution à cet article (partie polémique autour du film). Le blog d'Eily est visible ici :

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans l'Irlande au cinéma
commenter cet article

commentaires

Folfaerie 12/03/2012 20:23

Je n'avais pas entendu parler de ce film moi non plus... En revanche, on me conseille Hunger de Steve McQueen, notamment parce que l'acteur principal, Michael Fassbender a le vent en poupe en ce
moment. Tu as un avis sur ce film ?

mariei-iseline 08/02/2012 10:09

j'avais entendu parler du livre, mais jamais lu. je vais voir si je trouve le film. merci pour ces informations.

L'irlandaise 08/02/2012 23:08



il se trouve facilement, je l'ai commandé sur amazon pour 10 euros mais sur price minister je crois qu'il est à 5 euros environ! A bientôt.



Eily 07/02/2012 14:17

En fait, tu verras sur le site, le sujet du désaccord n'est pas vraiment le beau rôle de l'une ou l'autre des parties impliquées, mais les motivations de l'auteur quant à son choix de jouer les
informateurs : purement financières dans le film (tu confirmes ?) et morales en vrai. En même temps, c'est toujours pareil quand on n'a jamais connu ce genre de situation, qu'aurions-nous fait à sa
place ?

L'irlandaise 07/02/2012 23:19



j'ai lu, et je pense que le personnage lui même a de quoi être controversé., son propos ne me convint pas complètement... Bien qu'il estime avoir agi en humaniste (
mais je confirme, s'agit plutot de motivations financières  -il avait une famille  à nourrir...!) on peut douter..., personne ne semble détenir la vérité, mais chacun est sûr d'avoir
raison en somme... Oui, la question de ' si on avait été  à la place', est evidemment complexe ( et insoluble). Bon prochaine chronique :
"breakfast on pluto" je ne sais pas si tu as vu le film mais, plutot pas mal - et drôle, malgré la dureté du sujet -



Eily 07/02/2012 12:08

Pas vu le film, mais j'ai cru comprendre que Martin McGartlande l'a désavoué en disant qu'il était "aussi proche de la vérité que la Terre l'est de Pluton". L'auteur a aussi un site officiel :
www.martinmcgartland.co.uk/

L'irlandaise 07/02/2012 13:47



ah, tiens je n'avais pas lu /vu cet dissonance. Bon, en mm temps méfiance : souvent les auteurs/écrivains sont très depités de 'ladaptation faite de leurs récits.
pour exemple stephen king qui desavoua le "shining" de kubrick. A tort ou à raison, on ne peut, sur le même sujet faire passer des idées identiques  à l'écrit et  à l'image, ce sont
deux façons d'aborder les choses bien différentes. Je vais aller lire le lien et j'ajouterai eventuellement quelque chose  à ce sujet  à propos du film, mais je pense que l'auteur
trouve que l'accent a trop été mis sur la violence de l'IRA et donne le ' beau rôle' aux anglais ( ce qui n'est pas complètement faut )  mais ..Au demeurant, je ne vois pas cette guerre
comme un conflit chez les bisounours. MERCI en tout cas, Eily pour cette info rare & ce com " actif"



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net