Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 07:52

"Nous espérons que "le vent se lève" constitue un petit pas dans la relation qu'ont les Britanniques avec leur passé impérialiste. Si nous osons dire la vérité sur le passé, peut-être oserons-nous dire la vérité sur le présent."

 

Ken Loach

 

 

 

vent-se-leve.jpg


 

Avec Le Vent se lève le réalisateur britannique Ken Loach, décrocher en 2006la Palme d'or, décernée "à l'unanimité",  il avait déjà décroché le Prix du Jury pour un autre film chroniqué sur ce blog :  l'Irlande au cinéma : Hidden agenda (1990) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le titre original du film, The Wind that shakes the barley ("le vent qui secoue l'orge") est à l'origine celui d'une chanson traditionnelle irlandaise du XIXe siècle, dont les paroles ont été écrites par Robert Dwyer Joyce. Le film a pour thème la guerre d'indépendance irlandaise (1919-1921) et la guerre civile qui la suivit (1922-1923)

"Le Vent se lève" est une oeuvre émotionnellement et historiquement forte. Le film s'emploie à décrire de petites histoires dans la grande, afin de sensibiliser le spectateur à son propos, en ramenant ce dernier à hauteur d'homme. Concernant le sujet particulier de la Guerre d'Irlande, on avait déjà pu assister à d'intéressants exercices cinématographiques (notamment ces dernières années, avec Michael Collins). Mais ici, Ken Loach est allé au fond des choses. Structuré en deux parties (suivant l'histoire de l'indépendance irlandaise), son film bascule d'une ambiance guerrière traditionnelle et manichéenne (les "envahisseurs" anglais contre les "opprimés" irlandais) vers une ambiance tendue et ambigüe, où l'on n'est plus bien sûr de qui détient la bonne position. L'apogée émotionnelle est atteinte lors de la scène du déchirement final, où le constat est fait que nulle vie d'homme et aucune relation interpersonnelle, aussi intime et aussi forte soit elle, n'ont assez d'importance pour contrecarrer le cours de l'histoire, et surtout pour prendre le dessus, dans le coeur des hommes, sur le sens du dévouement à une cause qui les transcende. C'est là toute la tragédie de l'espèce humaine, qui doit parfois renoncer à son individualité pour pouvoir écrire son histoire.

 

 

 

 

synopsis :

 

Irlande, 1920. Des paysans s'unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d'indépendance du peuple irlandais.
Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté...

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans l'Irlande au cinéma
commenter cet article

commentaires

YRREIHT 06/03/2012 08:56

HELLO DEAR IRLANDAISE... ON DIT QUE LES REVES SONT SI INTENSES QU'ILS SE REALISENT PARFOIS... ET SI LES PAS DE KEN LOACH LE MENAIENT AU TATI... EN ATTENTE DE T'EN DIRE DAVANTAGE AU PLUS VITE...
KISS

L'irlandaise 06/03/2012 20:24



hello Yrreith contente de te lire comme à chaque fois ! ouiiii, j'en ai entendu parler de KL "chez Tati" mais pour le moment, j'avais cru comprendre le projet '
suspendu', enfin, si tu as plus d'infos, cela m'intéresse ! A bientôt, Yrreith.



Esclarmonde 06/12/2011 17:15

Film que je n'ai pas encore vu, que j'aimerais voir mais je crains de verser beaucoup de larmes !

L'irlandaise 06/12/2011 18:20



très honnêtement c'est un bon film, mais je lui préfère sur la mm période le souffle épique de " michael collins" ( d'un autre réalisateur ) et j'ai préféré
l'approche de l'irlande du nord de Ken Loach dans 'hidden agenda", après c'est un ressenti perso, et le film reste un bon film sur cette période trouble de l'Irlande ...



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net