Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:04

«Le paradis n’est pas un espace et ce n’est pas non plus une durée dans le temps. Le paradis c’est simplement d’être soi-même.»

 

 

Richard Bach, Jonathan Livingston le goéland.

 

voir l'image en taille réelle

Skellig islands

Photo Miss Hyde

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans citations et aphorismes
commenter cet article

commentaires

Libre necessite 20/04/2011 23:26


Je cotois les mêmes oiseaux dans ma Bretagne. Cette celtitude me parle également car chez moi on fête tous les pays celte dans un mélange de culture (J'habite près de Lorient) Amicalement Dan


L'irlandaise 21/04/2011 01:50



effectivement, les oiseaux des côtes atlantiques se ressemblent de part et d'autres ! contente de recevoir ici un breton, Dan. Je ne vis pas en bretagne mais je m'y suis souvent rendue
 et depuis 2 ans, pour nécessité littéraire - ce qui est encore + agréable !   je me rends bientot en finistère sud, ( dans un mois et demi ) j'ai hâte de revoir les goélands
et autres oiseaux de bonne augure !!



cat 30/05/2010 18:00


c'est ton goéland démasqué qui a pris la photo?Etre soi-même,tt à fait d'accord.C'est un luxe de croire que c'est le paradis.


L'irlandaise 30/05/2010 19:22



sans doute, d'ailleurs il me manque ce goéland que j'ai du laisser en garde chez mes amis bretons !



Koulou 28/05/2010 10:32


il a bien raison cet homme là. j'enlèverais même le "soi-même".
Le paradis, c'est d'être, simplement être, sans autre artifice, être Ici et maintenant.


L'irlandaise 28/05/2010 14:18



Pas faux non plus ! tu as raison, suffit de regarder..



Jer 14/05/2010 17:54


Joliment dit. Une pensée que je retiendrai.
Et une superbe photo !
Merci, amitiés


L'irlandaise 14/05/2010 18:44



comme dit précedemment, je suis assez d'accord avec la pensée de R.Bach...merci de ta visite &  à bientôt !



chatons 14/05/2010 17:00


Ne m'en parle pas, j'ai également de douloureux souvenirs similaires... sauf que les pauvres petits bouts étaient balancés contre un mur ! Je n'avais pas 10 ans mais ce jour-là j'ai compris que
l'Homme était cruel et sans compassion. La perte de l'innocence.


L'irlandaise 14/05/2010 18:41



ah non, heureusement je ne l'ai faire , ma grand mère n'ayant déjà plus de chats quand je suis née, mais c'est vrai qu'à l'époque, pas de stérilisation possible...je
ne comprends pas comment on peut faire cela, et devant un enfant en plus, mais bon...la cruauté me dépasse , souvent & de manière générale!



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net