Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 13:46

800px-Tevennec.jpg

 

 

 

TEVENNEC (au large du Finistère) — Fui par ses gardiens, le mystérieux phare de Tévennec au nord du raz de Sein, est maudit selon une légende tenace. Mais une association de passionnés insensibles aux superstitions souhaite faire une résidence d'artistes de ce lieu isolé en pleine mer.

"Tévennec est unique et mystérieux, c'est sa position qui en fait un des hauts lieux de recueillement en mer", affirme Marc Pointud, l'enthousiate président de la Société nationale du patrimoine des phares et balises. L'association qui veut réhabiliter les 65 m2 du logement cherche un mécène pour financer le projet estimé à moins d'un million d'euros.

Construite sur un minuscule îlot où bouillonne le puissant courant du raz de Sein, la modeste bâtisse constituée d'un petit logement et d'une tour coiffée d'une lanterne, a des allures de chapelle délabrée, posée sur un rocher noir, où seule vit une colonie de farouches cormorans.

Le phare de Tévennec est damné, selon la légende. Ses gardiens, quand ils ne l'ont pas fui avant, y sont devenus fous ou ont péri de mort violente, ne cesse-t-on de raconter depuis l'automatisation du feu en 1910.

 

1329806_9864558-8phar-20110608-h101a.jpg


Depuis, les rumeurs les plus lugubres courent sur Tévennec, comme les appels "kerz kuit" ("va-t'en" en Breton) du revenant du premier gardien qui auraient rendu fous ses successeurs, affirme-t-on aujourd'hui encore à l'île de Sein voisine.Le mythe le plus sombre évoque un naufragé qui aurait trouvé refuge sur l'îlot, bien avant la construction de la maison-feu. Le marin y serait mort de faim malgré cris et gestes désespérés pour attirer les rares bateaux de passage.

La légende veut que son spectre hante le site, faisant entendre ses râles. Mais un plongeur a découvert un siphon, une roche creuse rendue bruyante par la marée qui y pénètre.

C'est en 1874 que l'administration des Phares et balises a édifié la maison-feu à quelques encablures du phare de La Vieille, un secteur semé d'écueuils terrifiants à fleur d'eau.

En 35 ans, vingt-trois gardiens dont quatre femmes se sont succédé dans les lieux jugés si inhospitaliers que certains ont demandé leur mutation quelques semaines après leur débarquement à l'exception, d'un qui a tenu 15 ans de 1881 à 1896, révèlent les archives des Phares et balises.

Cette rotation importante a renforcé la mauvaise réputation du lieu, et la légende sur la "damnation" de Tévennec n'a cessé d'enfler après le départ du dernier gardien et de sa famille en décembre 1910.Permissions et promotions, les Phares et balises ont pourtant tout tenté pour maintenir les gardiens dans la maison-feu jusqu'à y installer femme et enfants avant de se résoudre à automatiser la lanterne - une première en France - faute de candidat.

"Tévennec est fantastique et propice à la créativité", affirme Marc Pointud. Mais l'artiste candidat à l'isolement devra obligatoirement être membre de l'association et accompagné lors de son séjour dans le phare, avertit-il. Car les passionnés de la SNPPB restent prudents: il s'agit de prévenir tout "pétage de plomb" du créateur isolé.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans culture ( divers)
commenter cet article

commentaires

Voyelle 17/07/2011 01:09


presque du Stephen King ! :)))


L'irlandaise 17/07/2011 10:06



tout  à fait ! plus vrai que nature il n'aurait su l'inventer!



Sherry 10/07/2011 12:35


merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout ce phare et l'histoire qui allait avec. Bon dimanche


L'irlandaise 10/07/2011 14:29



j'ai lu cette histoire dans le journal ' la voix du nord', comme quoi l'inter-régional fonctionne !



cat 10/07/2011 10:33


les maux pour dire l'enfer maudit de l'isolement ...


L'irlandaise 10/07/2011 14:28



exactement, bah, ça peut faire un thème de roman ( ou de nouvelles!)



Esclarmonde 09/07/2011 22:04


Je ne sais pas si je serais volontaire pour m'installer dans cet endroit pourtant superbe, brrrrrr...


L'irlandaise 10/07/2011 14:27



oui, c'est moyennement emballant, l'idée est originale mais...pour les autres ! :D



Dan 09/07/2011 17:12


Tévennec classé en enfer par les gardiens de phare en fonction de l'isolement et de la difficulté d'y travailler. Bises Dan


L'irlandaise 09/07/2011 21:02



je veux bien le croire !  cet endroit sera-t-il plus propice pour accueillir des résidences d'artistes ? personnellement, je trouve l''idée originale mais...pas
pour moi ! :D



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net