Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 11:38


A l'enfant qui danse dans le vent

Danse là sur le rivage
Car pourquoi te soucierais-tu
du vent ou de l'eau qui gronde ?
et après secoue tes cheveux
qu'ont trempés les gouttes amères.
Tu es jeune, tu ne sais pas
que l'imbécile triomphe,
ni qu'on perd l'amour aussitôt,
qu'on l'a gagné, ni qu'est mort
celui qui oeuvrait le mieux, mais laisse
défaite toute la gerbe.
Ah pourquoi aurais-tu la crainte
de l'horreur que clame le vent ?

( W.B Yeats )







glendalough lake, irlande

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Littérature
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 14:49

Leur présence en irlande est antérieure à la Christianisation de l'ïle. A l'âge de fer, vers 700 av. J.C les Celtes en provenance de Grande Bretagne, s'installent en Irlande. Ils partagent un certain nombre de traits culturels communs avec les autres peuples celtes du centre et de l'ouest de l'Europe (L’expansion celte en Europe s'est faite à partir de la Bohême, europe centrale ) .

La structure de la société celtique reprend le schéma de la structure sociale tripartite des Indo-européens au sommet de laquelle on trouve une classe sacerdotale composée des druides, des bardes et des vates. Les druides ont en charge la religion, le sacrifice, la justice, l’enseignement, la poésie, la divination ; les bardes sont spécialisés dans la poésie orale et chantée et doivent faire la louange, la satire ou le blâme ; les vates sont des devins qui se consacrent plus particulièrement à la divination et à la médecine. En Irlande, les filid (bardes) vont devenir les membres les plus influents de cette classe sacerdotale, dont une des prérogatives est de conseiller le roi.

Dans la civilisation celtique, le rôle du roi est non seulement de mener la guerre, mais surtout de redistribuer les richesses et de dire la justice, inspirée par les druides. Longtemps, ces rois n’ont été que des chefs au pouvoir incertain et aux successions problématiques. La deuxième classe de la société est celle des guerriers et la troisième est celle des producteurs, artisans, agriculteurs et éleveurs. Ces clans vont progressivement fusionner pour constituer quatre royaumes (ou provinces) : l’Ulster, le Leinster, le Munster et le Connacht (Connaught). Au début du Ve siècle, un Ard ri Érenn (roi suprême d’Irlande) étend son pouvoir sur toute l’île, il siège à Tara capitale de Meath. Les autres rois lui doivent le «  boroma  », tribut payable en bétail – son non-paiement entraîne des guerres dont la mythologie se fait l’écho, tout autant que les razzias.




 Les Romains, qui occupent la Bretagne (Grande-Bretagne actuelle), n'occuperont jamais l'Irlande (qu'ils appellent Hibernie), peuplée de populations trop difficilement assimilables et trop loin du cœur de l'Empire. Les Celtes irlandais colonisent l'ouest de l'Ecosse et de l'Angleterre au 4ème et 5ième siècle. Convertie au christianisme par Saint Patrick de 432 à 461, l'Irlande développera du 6ième au 11ième siècle une organisation originale fondée sur le monachisme ( importance des moines dans le fonctionnement de l'etat) et sa propre langue : le Gaelique irlandais, qui figure comme " langue officielle" de l'Irlande, aux cotés de l'anglais sur les panneaux indicateurs, par ex.

Un livre recommandé pour approfondir cette question compliquée des Celtes en Irlande :

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Histoire
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 20:46

 

The Corrs est un groupe pop irlandais aux fortes influences celtiques, dont les membres sont frère et sœurs. Les quatre membres du groupe font partie de la famille Corr, et sont nés à Dundalk (Irlande, Comté de Louth).

Leur premier album, Forgiven Not Forgotten, un subtil mélange de tradition irlandaise et de musique pop. Les chansons les plus connues sont Runaway et Forgiven Not Forgotten.

L'album suivant, Talk On Corners, a été très populaire en Irlande et en Angleterre. Il contient notamment What Can I Do et Dreams (reprise du groupe Fleetwood Mac). Ils atteignent le sommet de leur art avec l'album Unplugged en acoustique et secondés par un orchestre symphonique. Ils mélangent souvent dans leurs compositions des instruments traditionnels ( violons, bodhran, flute) et modernes ( guitares electriques, batteries ).




Leur dernier album, simplement intitulé Home, est un hommage au folklore celtique qui les a inspirés, et propose de nombreuses reprises de chansons traditionnelles irlandaises douces et poétiques, dont deux sont chantées en gaélique, Buachaill on Eirne et Brid Og Ni Mhaille.


En janvier 2009, le nombre d'albums vendus par les Corrs approche les 60 millions d'après the Irish Singles Chart.

Instrumental dont le titre est  : lough erinn Shore

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Musique
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 11:23
Maidin moch do ghabhas amach,
Ar bruach Locha Léin;
An Samhradh teacht's an chraobh len'ais,
Is ionrach te ón ngréin,
Ar thaisteal dom trí bhailte
poirt is bánta mine réidhe,
Cé a gheobhainn le máis ach an chúileann deas,
Le fáinne geal an lae.
                                                                      (edward Walsh, 1847)



Un matin alors que je me promenais
sur le rivage du lac Leinn
tandis que j'errais parmi
 les luxuriantes plaines
accompagné
des arbres au plein coeur de l'été
baignant dans la chaleur du soleil
comment ne pouvais-je pas rencontrer
une belle jeune fille,
en cette journée cernée de lumière 


ring of Kerry, photo MissHyde
Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Littérature
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 10:29

La Fille de Ryan (Ryan's Daughter) est un film britannique réalisé par David Lean, sorti en 1970 avec Robert Mitchum et Sarah iles dans les rôles principaux.

En 1916, dans le petit village de Kirrary (Péninsule de Dingle,Irlande), la fille du propriétaire de la taverne, Rosy, épouse Charles Shaughnessy, le maître d'école, son aîné de quinze ans… Malheureusement, dès les premiers jours du mariage, son mari, bien qu'amoureux, ne lui donne pas les satisfactions que Rosy est en droit d'attendre. Déçue, Rosy entame une liaison occulte avec le major Randolph Doryan venu prendre le commandement d'une garnison de la région.Mais 1916, c'est également l'année de l’Insurrection de Pâques à Dublin contre l'« occupant » anglais…



David Lean prend plaisir à mettre en scène les immenses plages irlandaises ainsi que la nature dans tous ses états. Un pur régal visuel et une vision très photographique. Certes, le film est peu long  ( 3heures ) mais c’est pour mieux pénétrer l’atmosphère désolée et pesante des lieux, les longs silences des amants maudits, les mensonges du père, le déchaînement d’une foule en colère. Robert Mitchum en mari maussade, Trevor Howard en curé infatigable et John Mills en quasimodo irlandais sont excellents.

File:RyansDaughterbeach.jpg
Slea Head, la plage de la péninsule de Dingle qui sert de décor au film

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans l'Irlande au cinéma
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 20:54

La Chaussée des Géants (en Irlandais: Clochán na bhFómharach, ce qui signifie Le petit tas de pierre des Fomoires) est une formation volcanique située sur la côte d'Irlande du Nord. Située à 3 km au nord de la ville de Bushmills dans le Comté d'Antrim, à l'extrêmité septentrionale du plateau d'Antrim, elle se caractérise par environ 40 000 colonnes hexagonales verticales juxtaposées (colonnes ou orgues basaltiques). L'ensemble, érodé par l'action de la mer, évoque un pavage qui débute de la base de la falaise et disparait dans la mer. Les colonnes sont visibles sur l'estran mais aussi dans la falaise haute de 28 mètres, qui constitue la bordure du plateau d'Antrim.



Mais maintenant que vous connaissez le secret de la Chaussée des Géants, voici une de ses légendes :

 "Il était une fois, il y a bien longtemps, un géant irlandais appelé Finn MacCool. Ce géant errait souvent sur cette côte du nord de l'Irlande si proche de l'Ecosse. Car en face de lui, de l'autre côté de la mer il y avait aussi un géant écossais appelé Benandonner, qui était son plus grand rival et qui le provoquait souvent sur sa force et sa réputation. Finn MacCool décide alors de faire
venir Benandonner en Irlande afin de se battre et de voir qui était le plus fort. Mais il n'y avait pas de bateaux assez grands pour amener ce géant de Benandonner d'Ecosse jusqu'en Irlande. Alors Finn eu l'idée de jeter des pierres dans la mer pour en faire une chaussée et permettre à Benandonner de traverser la mer. Mais lorsque Finn vit son adversaire arriver, il prit peur car l'écossais était beaucoup plus grand que lui...il se précipite alors chez lui pour demander conseil à sa femme Oonagh. Celle ci le déguise alors en bébé et le dépose dans un berceau ! soudain Benandonner arrive...  Oonagh ne manquant pas de sang-froid invite le géant Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoécossais à boire le thé et lui montre son "bébé", qu'elle présente comme étant le fils de Finn. A ce moment là, devant un bébé aussi grand, Benandonner commença à paniquer se disant que si un bébé pouvait être aussi grand c'est que le père était vraiment un géant impressionnant. Il prit peur et se sauva jusqu'en Ecosse, démontant au passage la chaussé afin que Finn ne puisse lui courrir après" .

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Irlande du nord
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 17:53

Sneem est un joli village touristique aux  maisons de couleurs vives. La rivière Sneem qui traverse ce village typique des paysages du "ring of Kerry" prend sa source dans de nombreux lacs et se jette dans la baie de Kenmare. Elle regorge de truites et saumons.

_____________________________________________________________________


"Suppose que tu n'existes pas, et sois libre"

 Omar Khayyam, les Quatrains





photo MissHyde

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans Geographie
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 16:45

Ce pub porte un nom très irlandais et c'est un lieu où l'on ne manque jamais de feter la St Patrick. il a été crée en 1933 par un personnage dont le prénom est Patrick, d'ascendance irlandaise bien entendu, et son cocktail célèbre est un mélange savant de rhum, de whisky et de cerise, servi dans un verre spécifique. ( ce cocktail porte un nom, mais il identifierait facilement le lieu ! )

Reponse en bas de cet article



Voici quelques photos du lieu en question;
 l'entrée, plutôt discrète, " rue Saint Pierre" ( si l'on traduit en français) :




et le patio "à l'espagnole", en effet, derrière la salle de bar principale, se trouve une arrière cour où l'on peut boire et manger quand il fait beau de jour comme de nuit :



Réponse du QUIZZ :

Ce pub qui ressemble de l'intérieur à s'y méprendre  à un pub irlndais traditionnel, est donc le Pat O brien situé sur St peter street, au coeur du quartier français de la nouvelle orleans aux USA, non loin de bourbon street, et le Cocktail célèbre qui y est servi porte le nom qui s'impose dans une ville ayant subit en 2005 un fameux ouragan : le HURRICANE, cocktail à base de rhum, whisky et cerise....j'ai une tof perso où l'on me voit poser devant cet éminent cocktail, dans le jardin/patio en question aux alentours de minuit, en ...fevrier, parce que là bas, en février, il fait aussi chaud qu'ci en Mai....mais je garde cet tof pour mes archives personnelles !

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans culture ( divers)
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 23:25

"Just don't give up trying to do what you really want to do. Where there is love and inspiration, I don't think you can go wrong"*.

Ella Fitzgerald
* "N'abandonne jamais l'idée d'accomplir ce que tu veux vraiment faire, là où il y a de  l'amour et de l'inspiration, je ne crois pas que tu puisses te tromper"



Connemara,  été 2001.

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans culture ( divers)
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 23:52

Voilà, je voulais soumettre cette photo  à votre sagacité, elle a pour moi une valeur très symbolique et c'est un lieu du monde qui m'a profondément marqué lorsque je l'ai visité. A vous de trouver où se trouve ce lieu... je donnerais la reponse bientôt, evidemment !  un indice : attention  cela peut - être en Irlande...ou ailleurs !







"un livre doit être la hâche qui brise la mer gelée en nous"

"Il existe une possibilité de bonheur parfait: croire à ce qu'il y a d'indestructible en soi et ne pas s'efforcer de l'atteindre".
 
(kafka - il s'agit bien sûr comme vous l'avez trouvé du café kafka à Prague )

Repost 0
Published by L'irlandaise - dans culture ( divers)
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net