Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 23:51

Liens utiles pour l'Irlande, l'occasion d'approfondir, pour ceux qui le veulent certains aspects de la culture irlandaise, ou simplement de découvrir peut-être plus directement le pays par un voyage :

       



L'AMBASSADE de France en Irlande

Autre webcam (en streaming) sur O'Connell Bridge


Les moyens de locomotions en Irlande:

DublinBus: les BUS de Dublin

Bus Èireann: les CARS en Irlande
Irish Rail: les TRAINS en Irlande


Les hotspots de Dublin pour les touristes:

La Galerie Nationale
Les Museums Nationaux
Trinity College
Temple Bar

Quoi faire le soir sur Dublin:
Project Art Centre (théâtre)
Irish Film Institute: le cinéma d'auteur de la ville


Les compagnies aériennes et ferrovières:
Ryanair
AerLingus
Aer Arann
Irish Ferries

Partager cet article
Repost0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 20:57

la ville de Dublin compte 350000 habitants mais...800 bars et pubs, pour la plupart situé dans le quartier populaire de " temple bar" sur la rive gauche de la Liffey river qui traverse la ville. Sur Stephen street se trouve un pub que j'aime beaucoup :  le " hairy lemon" ( le "citron poilu" ) qui doit son nom  à la mémoire d'un célèbre habitant de Dublin, qui etait  au début du siècle, un employé municipal chargé d'attraper les chiens errants dans les rues. Celui-ci avait selon la légende un visage en forme de citron et une  énorme barbe rousse !
Le" hairy lemon" est devenu un lieu réputé de fêtes avec notamment une salle de danse attenante et une décoration pittoresque vouée au cinéma ! Ceci en raison surtout des nombreuses scènes du film  les commitments, la Soul de Dublin   qui furent tournées dans ce pub.






Partager cet article
Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 19:57
L'histoire du cheval en Irlande remonte aux Celtes, qui envahirent l´île et apportèrent avec eux différentes races de chevaux, principalement des orientaux et des espagnols, qu´ils croisèrent avec les juments poneys celtiques. Plus tard, au Moyen Âge, l´Irlande fut colonisée par les Normands anglais, dont les chevaux beaucoup plus grands et lourds devraient être d´origine continentale. Ils les croisèrent avec les chevaux irlandais afin d´obtenir un animal beaucoup plus lourd, capable d´effectuer tous les travaux de ferme et de travailler sous la selle autant que de chasser sur les terrains d´Irlande.


chevaux du connemara

A partir du XVIIIe siècle, le modèle recut des infusions de sang Pur-sang anglais, ce qui en fait un cheval de très belle conformation, toujours capable de travaux lourds, mais aussi un très bon et rapide coursier et un bon sauteur.  Durant la famine de 1845-1846, les effectifs diminuèrent, l´économie irlandaise étant détruite, l´élevage de chevaux cessa. Ce n´est qu´à la fin du siècle, que la race connut un nouvel essor mais de courte durée. En effet, le Stud-Book du "Trait Irlandais" fut ouvert en 1917 par le ministère de l´Agriculture et des Pêcheries, mais la guerre de 1914-1918 a vu fondre sensiblement les effectifs de cette race, un grand nombre des meilleurs juments ayant été réquisitionnées par l´armée pour le transport des canons. Elles y étaient particulièrement appréciées. Leurs membres sans poil leur épargnant les crevasses dans la boue des Flandres, leur rusticité leur permettant de se satisfaire des rations de l´armée. Par la suite, on continua à croiser les juments avec des étalons de Pur-sang anglais, les croisements avec les Pur-sang anglais, lui ont donné les qualités d´un superbe cheval de sport.
 
N.B: Le Poney du Connemara est considéré comme la seule espèce indigène d’Irlande dont l’origine remonte à… 2500 ans. Bon maintenant, il me reste  à parler des licornes, mais ces animaux légendaires se cachent bien dans la Lande...

 en attendant les licornes, voici une chanson dynamique qui illustre un peu le sujet par mon groupe irlandais préféré " the divine comedy", pour visiter le blog en musique variée...le clip se déroule justement dans un ..;hippodrome !



Partager cet article
Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 11:10

De très nombreux plats intègrent dans leur recette la pomme de terre. Le colcannon est un plat fait avec de la pomme de terre, de l’ail nouveau et du chou. Le champ est une combinaison de purée de pomme de terre, d’œuf et d'oignons nouveaux.

Parmi les nombreux exemples de plats irlandais simples on trouve l’Irish stew (ragoût irlandais), les bangers and mash (pommes de terre écrasées et saucisses), le Boxty ( crêpe de pomme de terre ) et le bacon au chou. Un autre plat est plus spécialement représentatif de Dublin : le coddle (la marmite dublinoise). L’Irlande est célèbre pour son petit déjeuner traditionnel dont la recette reste immuable même si des variantes régionales existent ( oeuf, bacon, boudin noir ou blanc avec un verre de jus d'orange...bon appétit ! ).


Les poissons et fruits de mer n’ont jamais fait partie des menus irlandais traditionnels, même si, et c’est donc un paradoxe, l’Irlande est une île. La tendance est néanmoins en train de s’inverser. Les fruits de mer sont en train de se faire une place sur les tables irlandaises (spécialement les crevettes de la baie de Dublin et les huîtres de Galway). Les irlandais ne consomment que très peu de variétés de poissons, le saumon et le cabillaud se partagent les faveurs des irlandais.

Fichier:Stout.jpg

une pinte de bière 'stout' et du pain au lait. Un "pause"  casse croute classique.

Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 11:10

Origine: Thomas Francis Meagher présente le tricolore irlandais pour la première fois au public, lors d'un meeting du mouvement Young Ireland, le 15 avril 1848. L' Irish National Flag (tricolour) a son origine dans le drapeau français et la révolution française. Il a été dessiné pour signifier la paix (la bande blanche) entre la communauté gaëlique et anglo-normande (la bande verte) et la communauté protestante implantée (la bande orange). Ce drapeau fut hissé pour la première fois sur la General Post Office de Dublin, lors des événements de 1916.




Officialisation
:  Ce drapeau est officiel depuis la date d'indépendance de la République d'Irlande. Ses couleurs et sa disposition sont fixées dans l'article 7 de la constitution irlandaise : The national flag is the tricolour of green, white and orange.

Partager cet article
Repost0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 10:38

 

Guinness est une marque de bière ainsi qu'une brasserie irlandaise, qui appartient au groupe Diageo PLC (Royaume-Uni).  La Guinness est née à la brasserie Arthur Guinness près de la porte St. James de Dublin. Cette bière est une stout, un type de bière de fermentation haute issue des bières porter devenues célèbres au XVIIIe siècle à Londres .Sa couleur brune presque noire provient de l'utilisation pour sa conception de malts hautement torréfiés et de grains d'orges grillés.

            

L'histoire commence à Leixlip ( banlieue de Dublin ) en 1750, lorsque le créateur de la Guinness, Arthur Guinness (1725–1803), construit sa première brasserie ale. Le 31 décembre 1759, il signe un bail de 9 000 ans pour une brasserie abandonnée à Dublin qui sera surnommée plus tard la Brasserie de la porte St. James. Il lui en coûta à l'époque un premier acompte de £100, puis £45 par an.

Née de l'influence des porter, des bières devenues très populaires en Angleterre, la Guinness n'est servie à ses débuts qu'à la pression dans les pubs d'Irlande. Mais le succès est au rendez-vous et en 1769 la Guinness s'exporte pour la première fois : 6,5 bl sont envoyés en Angleterre. La brasserie abandonnera finalement sa production de bières blondes ale en 1799, afin de se concentrer sur sa production de type porter. Aujourd'hui,  Il se vend en Irlande près de 1 million de pintes de Guinness chaque jour et 5 millions dans le monde, soit au total 2,5 mégalitres.

La Guinness est produite à partir d'eau, de malt d'orge, de houblon et de levure de bière.

Une partie de l'orge est brassée et cuite à la vapeur, puis torréfiée pour donner à cette stout sa couleur et sa saveur caractéristiques. L'orge utilisée provient exclusivement d'Irlande, tout comme l'eau qui est pompée à la source Lady's Well dans les montagnes de Wicklow. Contrairement aux rumeurs, la Guinness est bien pasteurisée et filtrée depuis les années 1940.

 

Anecdote :

  • La marque utilise une harpe celtique telle que celle de Brian Boru ou du Trinity College comme élément de son identité visuelle. Ce modèle de harpe datant du XIVe siècle est un des symboles traditionnels de l'Irlande depuis le règne de Henry VIII au XVIe siècle. Guinness utilisa la harpe comme symbole en 1862 puis comme logotype déposé en 1876. Cependant, elle est inversée par rapport à celle des armoiries nationales.

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:28


La légende veut qu'entre 1939 et 1945 des voyageurs Américains ont débarqué chez Foynes (Co. Limerick) en Irlande par hydravion. Après un long vol de 18 heures, les passagers etaient effrayés et fatigués par ce voyage glacial en hydravion. Désolés et blasés par ces conditions climatiques, ils apprécièrent une tasse de café ou de thé chaude. Brendan o'Regan, jeune directeur du service de restauration à l'époque, chez Foynes, a cru que les passagers apprécieraient quelque chose de plus fort. M. Joseph Sheridan, le chef principal chez Foynes, a développé pour l'occasion ce qui est maintenant connu sous le nom de Irish Coffee.

Plus tard, un journaliste américain, Stanton Delaplane, importa la recette aux USA, en 1952, en la transmettant au bar "buena vista club" à San Fransisco, dont le propriétaire Jack Koeppler en a fait sa spécialité.

L'Irish Coffee est maintenant apprécié dans le monde entier. En contribution, une plaque a été offerte par les producteurs de whiskey irlandais. Cette plaque a été posée à l'aéroport de Shannon.



Recette :


2 morceaux de sucre
Crème fraiche ( la plus onctueuse possible )
4 cl de café
3 cl de whiskey (  ou bourbon )


Préparez la recette du café Irish Coffee directement dans le verre. Faites réchauffer le whisky avec le sucre (à feux doux afin de ne pas faire bouillir le whisky) dans une casserole, remuez jusqu'à dissolution complète du sucre et versez le tout dans le verre rincé au préalable à l'eau chaude. Versez ensuite le café noir sur le whisky chaud et sucré. Nappez la surface de crème fraîche legèrement battue, c'est prêt ! Dégustez sans attendre. Pour mieux réussir votre crème, placez-la au congélateur 20 minutes avant de la fouetter énergiquement.

N.B : Malgré certaines rumeurs des temps modernes, un Irish Coffee n'est pas censé avoir les trois étages distincts, car pour ce faire il faut que le whiskey soit plus dense, donc plus sucré.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 01:35

File:Cat Eyes.jpg
Parce qu'il y a dans ses yeux les 2 couleurs fétiches du paysage irlandais : le bleu et le vert.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net