Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:37

 Dundrum Castle ( Comté de Down, Irlande du nord) est un chateau de l'époque construit en 1177 par John de Courcy,  suite à l'invasion de l'Ulster par les anglo-normands. Le chateau avait pour but de controler l'accès  à la région des Mourne Moutains depuis la mer d'Irlande sur laquelle il  offre une jolie vue. 

Ce chateau fut bâti sur les ruines d'un ancien fort celte où, selon la mythologie celtique, le roi Bricriu ( littéralement en gaélique, 'langue de poison') aurait organisé un festin dans le but de semer la zizanie parmi les seigneurs de la région.

 

les ruines du chateau de Dundrum

 

dundrum.jpg

 

 

si vous souhaitez faire une visite virtuelle du chateau, cliquer sur ce lien :

http://www.virtualvisit-northernireland.com/gallery.aspx?dataid=49797&title=Castles_and_Monuments

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 19:46

N'allez pas là où le chemin peut mener.
Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace.

 
(Ralph Waldo Emerson)

 

 

Irl_Belfast_SandyRow4.jpg

 

Sandy Row, Belfast, Irlande du Nord.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 22:34

Cavehill  ( en gaelique "Ben Madigan" ) est une colline de basalte haute de 370 mètres,  surplombant la ville de Belfast, elle matérialise la frontière sud-est du plateau d'Antrim. Cavehill est célèbre pour avoir la forme du ' nez de Napoléon' ( le fameux empereur français ! ) mais aussi pour être le lieu qui inspira à Jonathan Swift son célèbre  "voyage de Gulliver". Depuis son sommet on peut non seulement admirer l'ensemble de la ville de Belfast et la Lagan River et son estuaire, mais aussi, par temps clair, l'Ile de Man et les régions cotières de l'Ecosse.

 

 

800px-Cavehill-_Belfast.jpg

 

 

Non loin  de Cavehill se trouve aussi le chateau de Belfast ( chateau construit par un baron Ecossais en 1872 ) et le zoo de la ville.

cavehill doit également son nom à la présence de 3 caves, faite de la main de l'homme et originellement prévu pour permettre l'excavation du fer qui était produit dans cette région au 19ème et au début du 20ème siècle. 

 

 2252406980_1d0b741782_o.jpg

l'Une des 3 caves surnommé le ' chaudron du diable', il est déconseillé de s'y aventurer en amateur parce qu'elles peuvent occasionner la chute de pierres.

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 17:09

Le Palais de Stormont , construit en 1929 dans l'est de Belfast est un lieu symbolique de la réconciliation entre irlandais du nord . Stormont accueille en effet depuis 1998  l'Assemblée nord-irlandaise ainsi que le cabinet gouvernemental nord-irlandais au sein duquel nationalistes et unionistes se partagent le pouvoir. 

 Le parlement d'irlande du Nord a été officiellement inauguré par   l'accord du Vendredi saint :   Accord de Paix pour l'Irlande du Nord (The Northern Ireland Peace Agreement en anglais),signé le 10 avril 1998 par les principales forces politiques d'Irlande du Nord acceptant une solution politique pour mettre fin aux trente années (de 1969 à 1998) de troubles sanglants qui firent 3 480 morts, dont nombre de femmes et d'enfants.

File:Parliament Buildings Stormont 4.jpg

la facade imposante de Stormont a été inspirée de celle du capitol, de Washington D.C aux Etats-Unis mais plus mdoestemment redessiné parce que le chateau fut construit par les anglais après le crack boursier de 1929 . Parfois, en dehors de ses fonctions politiques, Stormont et ses vastes jardins peuvent servir de cadre  à des concerts ou shows en extérieur. Le groupe rock U2 s'y est produit en 1999 et le spectacle de danse celtique, Feet of flames, en Juillet 2001.
 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 23:03

"Tis pleasant, safely to behold from shore/ The rolling ship, and hear the tempest roar"

 

 ( Lucrece )

 

Mussenden Temple est un petit bâtiment circulaire situé sur les falaises près de Castlerock dans le comté de derry, au-dessus de l'océan Atlantique sur la côte nord-ouest de l'Irlande du Nord. Il a été construit en 1785 et fait partie de la succession de Frédéric-Auguste hervey, 4ème Comte de Bristol et evêque de Derry. 

 

huge 91 459564

 

 

Construit pour être une bibliothèque sur le modèle du Temple de Vesta en Italie, elle est dédiée à la mémoire de Mussenden Hervey . Au fil des années l'érosion de la falaise de descente a dangereusement rapproché Mussenden Temple du rivage, et en 1997 le National Trust a effectué des travaux de stabilisation des falaises pour éviter la perte du bâtiment.

 

 L'inscription latine autour de l'immeuble: "Comme il est plaisant,  de se tenir sur la rive et en toute sécurité /et d' entendre le roulis et rugir la tempête." est une citation  de Lucrèce. Mussenden est aujourd'hui la propriété du National Trust de Downhill Estate. Mussenden Temple et le manoir attenant sont ouverts au public toute l'année.  Le temple offre une vue sur l'ouest depuis le chateau de Downhill vers Magilligan Strand Point et le comté de Donegal.

 

Downhill house, le chateau attenant au temple

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 12:20

 Voici une plongée dans l'histoire de l'île d'Emeraude pour comprendre les raisons profondes du conflit qui déchire l'Irlande depuis des siècles, depuis l'arrivée des Normands au XI° siécle, en passant par les premières "plantations" de colons protestants au début du XVII° siècle en Ulster, et les débuts de la lutte organisée des catholiques au XIX° siècle, sans oublier l'épouvantable drame de la Grande Famine: La question d'Irlande par Jean Guiffan, paru en 2006 aux Editions complexe.

 

 

 

 Née de la colonisation anglaise, la " Question d'Irlande " est vieille d'au moins quatre siècles, aurait-elle enfin trouvé une solution à l'aube du troisième millénaire ? Le problème paraît en effet résolu pour le Sud de l'île. Si la langue anglaise a fini par y supplanter le gaélique, l'impérialisme britannique a progressivement dû abandonner la partie, d'abord sur le plan politique, puis économique avec notamment la bonne intégration de la république d'Irlande dans l'Union européenne. Conséquence directe de la partition de 1920-1921. la " Question d'Irlande du Nord ", pratiquement oubliée pendant près d'un demi-siècle, a brusquement resurgi à la fin des années 1960, avec pour toute réponse une véritable guerre civile entre les deux communautés jusqu'à la fin des années 1990. Longtemps sans solution, ce conflit à commencer à se dénouer à la suite d'un accord difficilement conclu le 10 avril 1998. Malgré l'" adieu aux armes " de l'IRA en 2005. il reste encore de nombreux obstacles avant une véritable réconciliation entre les communautés après tant d'années d'affrontement.

 

 

 

Le livre a l'avantage de ne pas se limiter à la seule question d'Irlande du Nord, puisqu'il se divise en 3 parties:  l'Irlande avant la partition de 1920 /la République d'Irlande en suite de la partition / l'Irlande du Nord .

Jean Guiffan effectue ici un travail de clarification, sans parti pris, mais qui montre que malheureusement la situation est si complexe qu'il n'y a pas de solution évidente, et que seul le temps permettra de réparer peu à peu les blessures profondes laissées par l'Histoire...

Partager cet article
Repost0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:35

Derry ou Londonderry (Doire ou Doire Cholm Chille en irlandais) signifie « les chênes de Colm-Cille ». La ville est la deuxième ville la plus importante d'Irlande du Nord après Belfast. C'est là qu'il y a 38 ans se sont déroulés les évènements dramatiques connus sous le nom de ' bloody sunday', en référence à la mort de 14 manifestants catholiques, tués  à bout portant par la policie britannique, présente sur les lieux en raison du conflit d'Irlande du nord, opposant l'Angleterre  à l'Ulster.

 

l'un des murs commémorant le ' bloody sunday'  à Derry

 

Les familles des victimes du « Bloody Sunday » attendaient ce jour depuis trente-huit ans. Hier, le 15 Juin 2010, le rapport sur la répression des soldats britanniques au cours de ce « dimanche sanglant » (Bloody Sunday), qui désigne la mort de 14 catholiques dans la répression d'une manifestation, le 30 janvier 1972, à Londonderry (Irlande du Nord), a été rendu public au Royaume-Uni et le 1er Ministre Anglais, Cameron, c'est publiquement excusé auprès des familles de victimes au nom du gouvernement anglais.

 Le « Bloody Sunday » est considéré comme l'un des faits les plus marquants des trente ans de « troubles » entre catholiques et protestants, qui ont fait environ 3 500 morts, et auxquels un accord de paix a mis fin en 1998.





Une querelle historique règne concernant le nom de la ville. La plupart des habitants nationalistes (catholiques) l'appellent Derry, nom que la ville a toujours porté. La plupart des habitants unionistes (en général protestants) l'appellent Londonderry, rebaptisée ainsi au XVIIe siècle pour punir un peu plus les Irlandais lorsque la ville fut parrainée par les corporations de Londres. La ville est d'ailleurs constituée de deux parties distinctes, de part et d'autre de la Foyle, l'une majoritairement catholique, l'autre protestante.


La ville représente un lieu important de l'histoire irlandaise, puisqu'une importante résistance républicaine s'est toujours manifestée. En effet, Derry, de par sa situation géographique, a souvent été le lieu d'événements politiques majeurs : au XVIIe siècle d'abord, avec le plus long siège de l'Histoire Britannique (105 jours). Cette "occupation" entraina une Grande Famine, touchant presque exclusivement la communauté catholique. La ville connut ensuite aux 18 et 19èmes siècles une importante émigration vers les États-Unis. Des bateaux pleins d'émigrés partaient alors du port de Derry vers la côte Est, notamment vers le New Hampshire, la Caroline du Sud et Philadelphie. D'ailleurs, dans l'État du New Hampshire, on trouve une ville du nom de Derry.

Mais c'est certainement dans les années 1960 que la ville exprima le plus sa farouche résistance envers les Britanniques.Ce que les médias de Grande-Bretagne nomment pudiquement « Les Troubles », débutent en 1969 avec les barricades montées dans le Bogside; les affrontements avec l'armée britannique dureront plusieurs jours. Une fresque orne d'ailleurs un des murs du Bogside représentant un jeune avec une Petrol Bomb.

 Le Bloody Sunday correspond à la date la plus marquante de ce conflit : Le dimanche 30 janvier 1972, une manifestation pour les droits civiques était organisée, malgré l'interdiction faite par le gouvernement britannique. Après un départ du quartier de Creggan, cette marche redescendit vers le Bogside, et au niveau de Rosville Street et de Glenfada Park les militaires commencèrent à tirer sur les manifestants, croyant que l'IRA leur tirait dessus.

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 23:58

Le château de Dunluce en Irlande du Nord ( comté d'Antrim )  semble sorti d'un récit de Tolkien. Il fut la propriété de la famille MacDonnell aux XVI et XVIIème siècle, un clan d'origine écossaise  qui “produisit” des générations de comtes d’Antrim Le chateau,  un manoir style Renaissance à l’intérieur des remparts, est placé sur un promontoire granitique face à la mer. En 1639, une partie du château s’écroule et disparaît dans les flots ! Aujourd’hui on peut toujours voir les remparts, visiter l’intérieur et descendre jusqu’à une petite grotte dissimulée à flanc de falaise.



Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 20:54

La Chaussée des Géants (en Irlandais: Clochán na bhFómharach, ce qui signifie Le petit tas de pierre des Fomoires) est une formation volcanique située sur la côte d'Irlande du Nord. Située à 3 km au nord de la ville de Bushmills dans le Comté d'Antrim, à l'extrêmité septentrionale du plateau d'Antrim, elle se caractérise par environ 40 000 colonnes hexagonales verticales juxtaposées (colonnes ou orgues basaltiques). L'ensemble, érodé par l'action de la mer, évoque un pavage qui débute de la base de la falaise et disparait dans la mer. Les colonnes sont visibles sur l'estran mais aussi dans la falaise haute de 28 mètres, qui constitue la bordure du plateau d'Antrim.



Mais maintenant que vous connaissez le secret de la Chaussée des Géants, voici une de ses légendes :

 "Il était une fois, il y a bien longtemps, un géant irlandais appelé Finn MacCool. Ce géant errait souvent sur cette côte du nord de l'Irlande si proche de l'Ecosse. Car en face de lui, de l'autre côté de la mer il y avait aussi un géant écossais appelé Benandonner, qui était son plus grand rival et qui le provoquait souvent sur sa force et sa réputation. Finn MacCool décide alors de faire
venir Benandonner en Irlande afin de se battre et de voir qui était le plus fort. Mais il n'y avait pas de bateaux assez grands pour amener ce géant de Benandonner d'Ecosse jusqu'en Irlande. Alors Finn eu l'idée de jeter des pierres dans la mer pour en faire une chaussée et permettre à Benandonner de traverser la mer. Mais lorsque Finn vit son adversaire arriver, il prit peur car l'écossais était beaucoup plus grand que lui...il se précipite alors chez lui pour demander conseil à sa femme Oonagh. Celle ci le déguise alors en bébé et le dépose dans un berceau ! soudain Benandonner arrive...  Oonagh ne manquant pas de sang-froid invite le géant Cliquez sur la vignette pour agrandir la photoécossais à boire le thé et lui montre son "bébé", qu'elle présente comme étant le fils de Finn. A ce moment là, devant un bébé aussi grand, Benandonner commença à paniquer se disant que si un bébé pouvait être aussi grand c'est que le père était vraiment un géant impressionnant. Il prit peur et se sauva jusqu'en Ecosse, démontant au passage la chaussé afin que Finn ne puisse lui courrir après" .

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net