Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 22:41
GALICE-BRETAGNE D'un Finistère à l'Autre Entretiens avec CARLOS NUNEZ




2009 ANNEE DE LA GALICE au FESTIVAL INTERCELTIQUE

Pour Carlos Nuñez, le plus célèbre des musiciens galiciens, c'était le moment approprié pour publier ce livre, édité en galicien en 2003.

Au cours de ce long entretien entre CARLOS NUNEZ et le journaliste Salvador Rodríguez, on suit le cheminement personnel et musical de cet artiste exceptionnel, créateur et virtuose. Rencontres avec les hommes et les lieux tant en Bretagne qu'en Galice, aventures de voyages, recherches musicales, culturelles et historiques… le regard curieux et imaginatif de Carlos nous déroule un univers foisonnant, joyeux mais aussi plein de poésie et de sensibilité. De nombreux encarts éclairent le lecteur sur les relations historiques entre la Galice et la Bretagne, les similitudes dans les légendes, les noms de lieux,etc... Ce livre, au-delà de la musique, se situe aux confins de la connaissance et du romantisme, là où les jeux du hasard et la magie conduisent à la sagesse...

Adapté du galicien par ELISABETH LACONJARRIAT-CLERAN


Le nouvel album de Carlos Núñez, Alborada do Brasil, sortira le 3 août 09 et il en fera la présentation lors de son concert prévu au Festival Interceltique de Lorient le 6 août.


www.carlosnunez.com

Partager cet article
Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 10:02

La galice est une terre celte et Carlos Nunez que j'ai entendu pour la première fois  à la nuit celtique en 2003, un musicien galicien qui porte fièrement l"héritage musical commun des regions  du bord de l'Atlantique, de l'Irlande à la Galice.





Carlos Núñez est né le 16 juillet 1971 à Vigo, en Galice (Espagne). D'une famille de musiciens, il commence dès huit ans l'apprentissage de la flûte, suivie de la gaïta deux ans plus tard. Il suit le conservatoire, où il apprend la musique classique.À treize ans, il se produit au Festival interceltique de Lorient. Il remporte dès sa première participation le trophée Macallan, qu'il remportera également les deux années suivantes.

 

Une des caractéristiques essentielles de Carlos Núñez est de collaborer avec de nombreux artistes de genres différents et de toutes nationalités. Sa formation musicale la Carlos Núñez banda avec qui il joue en direct se compose de musiciens réputés tels que son frère Xurxo Núñez, percussionniste; Pancho Álvarez, guitariste, violoniste; et Begoña Riobó, violoniste. Parmi les musiciens internationaux, il s'est produit avec les membres du groupe The Chieftains, mais aussi Dan Ar Braz, Jackson Browne, Ry Cooder, The Dubliners, Roger Hodgson, Paddy Keenan, Noa, Máirtin O'Connor, Liam O`Flynn, Sharon Shannon et Capercaillie.


  • 1997 : Brotherhood Of The Stars (A irmandade das estrelas)
  • 2000 : Os amores libres (Les amours libres)
  • 2000 : Mayo Longo
  • 2002 : Todos Os Mundos (Tous les mondes)
  • 2003 : Un Galicien en Bretagne (Almas De Fisterra)
  • 2004 : DVD Carlos Nuñez & Amigos (Version Espagnole)
  • 2005 : Cinema Do Mar (Cinéma de la mer)
  • 2006 : DVD Carlos Nunez En Concert (Version Française)
  • 2009 : Alborada Do Brazil


DISCOGRAPHIE

Partager cet article
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 09:43

Solas, en gaelique signifie " lumière", il s'agit d'un groupe irlandais americain fondé en 1994, il jouent  à la fois des musiques traditionnelles irlandaises mais aussi leur propres compositions, principalemen centrée autour de préoccupation sur l'ecologie. Vivifiant. Même s'ils ne sont pas très connus en France , ils symbolisent le renouveau authentique de la musique celtique depuis une dizaine d'années.



 





  • Séamus Egan (flute, tenor banjo, mandolin, tin whistle/low whistle, guitar, bodhrán)
  • Winifred Horan (fiddle)
  • Mick McAuley (button accordion/piano accordion, concertina, low whistle, backing vocals)
  • Mairéad Phelan (lead vocals)
  • Éamon McElholm (guitar, vocals, keyboard)
Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 23:56




Juste pour le plaisir, un petit air traditionnel de flute et de bodhran tiré de Riverdance, le 1er spectacle de danse et de musique irlandaise qui initia les autres..., extrait d'une émission de la TV irlandaise...the late late show, 1995 ( quoi ? si longtemps déjà???).

Partager cet article
Repost0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 11:20

The Pogues était un groupe irlandais de folk rock des années 1980 - 1990. Le groupe était spécialisé dans la musique folk irlandaise. Leur musique teintée de politique était partiellement inspirée par The Clash, avec lesquels ils avaient joué (Joe Strummer avait produit un de leurs albums). Les Pogues employaient des instruments traditionnels irlandais tels que le tin whistle, le banjo, la mandoline, l'accordéon, et bien d'autres.



Les Pogues furent fondés à Londres en 1982 sous le nom Pogue Mahone. Ce nom était une transcription à l'anglaise de l'expression irlandaise póg mo thóin, qui signifie « embrasse mon cul ».  ils enregistrèrent leur second disque, celui qui leur apportera la célébrité en 1985 sous le titre Rum, Sodomy & the Lash  (Le titre de l'album est une boutade liée à une citation attribuée à Winston Churchill, dans laquelle il critiquait les traditions de la marine britannique.) La couverture de l'album est un clin d'œil au tableau Le Radeau de la Méduse ; les membres du groupe posaient en uniforme de la Royal Navy au dos de la pochette. Alors que le premier album était surtout centré sur des chansons traditionnelles, Shane MacGowan développa ses talents d'auteur avec ce disque, qui présente quelques chansons à texte remarquablement poétiques. Leur reprise de The Band Played Waltzing Matilda est devenue encore plus populaire que l'original d'Eric Bogle. Le succès international viendra avec une reprise de Ewan MacColl Dirty Old Town



Avec Peace and Love en 1989, le groupe était au summum de son succès commercial, mais MacGowan devenait de plus en plus incontrôlable. Sur leur album, Hell's Ditch ("Le fossé de l'enfer"), produit par Joe Strummer des Clash, voyait Stacy et Finer chanter dans plusieurs chansons, à la place de MacGowan. Celui-ci quitta le groupe en 1991.
Avec son départ, le groupe perdit de sa vigueur. Joe Strummer fit les chants pendant un certain temps, jusqu'à ce que Stacy en prenne la succession jusqu'à la fin. Deux albums poliment reçus mais décevants suivirent avant la dissolution des Pogues en 1996. Même si Shane MacGowan avait amené des restrictions avec lui, peu de gens nieraient que sans lui, les Pogues étaient un groupe sans meneur, à la recherche d'une fibre créative et le groupe se disloqua après son départ pour ne se reformer qu'épisodiquement.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 15:17

The Chieftains sont un groupe de musique irlandais fondé en 1962 connu pour jouer et populariser la musique traditionnelle irlandaise.


Le groupe a enregistré de nombreux albums de musique traditionnelle tant instrumentale que chantée. Au delà des rythmes de danses, ils vont s'inspirer de compositeurs anciens comme Turlough O'Carolan, et produire une musique variée, d'une sonorité particulière. Leur répertoire s'étend de la chanson de pub à l'œuvre symphonique composée pour le cinéma.

Ils n'hésitent pas à enrichir leur musique par des apports de différentes cultures, aunsi qu'un nombre important de collaborations avec des musiciens ou chanteurs célèbres de toutes origines musicales. Ils ont notamment joué avec Van Morrison, Mark Knopfler, Sting, Elvis Costello, Tom Jones, Sinéad O'Connor, Roger Waters, les Rolling Stones, Kepa Junkera et Akiko Yano. Ils ont également montré l'influence de la musique irlandaise sur le country en produisant plusieurs albums à Nashville avec des artistes réputés. En 1975, le groupe gagna beaucoup en popularité après avoir joué Women of Ireland pour la bande originale du film Barry Lyndon de Stanley Kubrick.


cette video ouvre le DVD " water from the well", qui retrace l'historique du groupe avec interviews et séquences musicales ainsi que de superbes images de l'Irlande rurale.

 

Paddy Moloney est le leader du groupe. Il en compose et arrange la plupart des morceaux. Le groupe a changé plusieurs fois de formation, un noyau dur restant en place tout au long de son histoire pour assurer sa pérennité. Depuis 1976 les membres sont :

  • Paddy Moloney (uilleann pipe, tin whistle, accordéon, bodhrán)
  • Matt Molloy (flûte, tin whistle)
  • Kevin Conneff (bodhrán, voix)
  • Seán Keane (fiddle, tin whistle)
  • Martin Fay (fiddle, bones)
  • Derek Bell (harpe, piano, hautbois)

En 2002 Fay s'est retiré du groupe et Bell est décédé.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 00:05

George Ivan Morrison naît le 31 août 1945 dans une petite maison de la partie est de Belfast, à la lisière de la campagne. Il est l’unique enfant d’un jeune couple issu de la classe ouvrière, tous 2 passionnés de musique. Le jeune Van au contact de ses parents et des fêtes auxquelles ils l'emmènent, découvre quelques grands noms de la musique américaine parmi lesquels Muddy Waters, Hank Williams, Woodie Guthrie, Charlie Parker, Mahalia Jackson et surtout Leadbelly, son préféré qui le décide à chanter et sera pour un temps un modèle absolu, son "gourou" comme il le qualifiera lui-même. Ce savoir précocement acquis le distingue d’à peu près tous ses contemporains musiciens, qui n’ont souvent découvert leurs principales influences qu’une fois étudiants. Van Morrison écoute également les musiciens de son quartier qui jouent beaucoup dans les rues, et font inconsciemment naître son intérêt pour la musique celtique traditionnelle.



L’état d’esprit qui habite Van Morrison est aussi l’expérimentation, et l’étrange synthèse de jazz, de rock et de poésie proposée par l’Irlandais n’est pas plébiscitée. En 1966 il participe à un boeuf avec Jim Morrison et les Doors au club Whiskey A Go Go, il croise aussi le chemin de Jimi Hendrix qui apprécie beaucoup le barde irlandais. En  octobre 1968, Van enregistre l' album Astral Weeks en novembre de la même année. Après sa participation au festival de Woodstock,  il monte son propre groupe, et enregistre Moondance qui sortira en février 1970. Pour la première fois, le chanteur produit lui-même son album, ce qui lui confère une liberté artistique presque totale. Plus lumineux que le précédent, bon succès commercial, ce disque semble être une bonne introduction à la musique de Van Morrison. Les chansons y sont toutes mémorables, mais citons plus particulièrement And It Stoned Me, Moondance, Caravan et Into the Mystic, qui figurent toutes parmi les plus connues du chanteur. Depuis van tourne autour du monde et le monde de la musique n'a cessé de tourner autour de lui, multipliant les hommages ( Bono, Sinead O connor et bien d'autres se réclament de l'héritage du grand de Belfast ). Sa discographie est immense, et parmi ces plus belles reussites récentes, je recommanderais Magic time, sorti en 2005. Une perle musicale  à nulle autre pareille pour ceux qui veulent découvrir l'ame celtique et l'enrichir de toutes les influences mondiales auxquelles elle participa. Morrison ( van ) est là pour montrer cette magie.



Partager cet article
Repost0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 22:25

A l'origine baptisé Polarbears, le groupe se forme aux alentours de l'année 2004, sous l'impulsion des deux irlandais que sont Gary Lightbody (guitariste / chanteur) et Mark McClelland (bassiste). Après un premier EP (Starfighter Pilot) pour se faire la main, avec notamment la participation du batteur de Belle & Sebastian, Richard Colbun, le groupe se voit contrain de changer de nom (pour d'absurdes histoires de droits d'auteur...). Snow Patrol est né et peut continuer sa route sous la forme d'un trio, puisque le duo originel a entre-temps été rejoint par un troisième larron, irlandais, lui aussi : Jonny Quinn (batteur).



En 1997, Snow Patrol revient un temps à ses racines en enregistrant son premier album, baptisé Songs for Polarbears en référence au premier nom du groupe, puis quatre ans plus tard, un second effort : When It's all over we still have to clear up. L'ascension du trio irlandais (devenu quartet avec l'arrivé d'un nouveau guitariste en la personne de Nathan Conolly) aurait pu, s'arrêter là, mais va pourtant devenir quasi météoritique lors de la sortie de Final straw.

Un troisième opus en forme de hit planétaire et deux millions d'albums vendus plus tard, Snow Patrol est un groupe qui rameute les foules. De singles imparables en concerts toujours plus imposants, les irlandais se retrouvent alors propulsés comme l'unes des formations phares de la scène rock anglo-saxonne.

How to be dead, le hit de leur album "final straw"


 
Partager cet article
Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 20:46

 

The Corrs est un groupe pop irlandais aux fortes influences celtiques, dont les membres sont frère et sœurs. Les quatre membres du groupe font partie de la famille Corr, et sont nés à Dundalk (Irlande, Comté de Louth).

Leur premier album, Forgiven Not Forgotten, un subtil mélange de tradition irlandaise et de musique pop. Les chansons les plus connues sont Runaway et Forgiven Not Forgotten.

L'album suivant, Talk On Corners, a été très populaire en Irlande et en Angleterre. Il contient notamment What Can I Do et Dreams (reprise du groupe Fleetwood Mac). Ils atteignent le sommet de leur art avec l'album Unplugged en acoustique et secondés par un orchestre symphonique. Ils mélangent souvent dans leurs compositions des instruments traditionnels ( violons, bodhran, flute) et modernes ( guitares electriques, batteries ).




Leur dernier album, simplement intitulé Home, est un hommage au folklore celtique qui les a inspirés, et propose de nombreuses reprises de chansons traditionnelles irlandaises douces et poétiques, dont deux sont chantées en gaélique, Buachaill on Eirne et Brid Og Ni Mhaille.


En janvier 2009, le nombre d'albums vendus par les Corrs approche les 60 millions d'après the Irish Singles Chart.

Instrumental dont le titre est  : lough erinn Shore

Partager cet article
Repost0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 11:40
C'est dimanche, on va au pub donc recette pour les fondamentaux d'une "fête" à l' irlandaise réussie ( N.B : les phrases en gris sont des liens qui renvoient  à des articles précédents sur ce blog ) :

...le lieu où l'on vous attend :




On se met d'abord  Au rythme du bodhran



 On révise un peu l' Histoire de la flûte traversière irlandaise




 et on jette un regard sur ... les spectacles de danses irlandaises



On mélange et on obtient ceci : la video est en noir et blanc mais ce spectacle date de 1979 et montre l'epoque où l'irlande n'avait pas encore fait un " show" de ses traditions...


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net