Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 20:57


Le côté sombre de l'Irlande est souvent l'expression de l'extrême dévotion au Catholicisme dont le pays fit preuve jusqu'à une époque récente. Echo de cette Irlande " là" dans le film
"the magdalene sisters" qui raconte cruement et douloureusement comment les filles perdues, en Irlande, etaient condamnées à l'enfermement par le clergé...Une histoire vraie qui defraya la chronique dans les années 90. Quand ferma la dernière de ces institutions d'un goût douteux....

Le film est directement inspiré de l’histoire des Couvents de la Madeleine. Dans ces établissements, créés en Irlande au XIXe siècle, les filles considérées comme perdues par leurs familles y étaient placées pour expier et racheter leurs péchés. Elles étaient des femmes violées, des jeunes mères, des orphelines et devenaient blanchisseuses...Un façon allégorique de laver leur souillure. 





Résumé du film :
République d'Irlande, dans le comté de Dublin, en 1964, le destin croisé de trois jeunes femmes :
Lors d'un mariage, Margaret est violée par son cousin. La honte s'abat sur toute la famille. Au petit matin, le curé de la paroisse vient la chercher.
Bernadette est pensionnaire dans un orphelinat. En grandissant, devenue jolie, elle suscite la convoitise des jeunes gens du quartier. Considérant que sa nature et son caractère la destinent au pire, la direction de l'orphelinat la confie alors à l'unique institution susceptible de la maintenir dans le droit chemin.
Rose, qui n'est pas mariée, vient de donner naissance à un petit garçon. Séparée de son bébé, elle est emmenée au couvent.
C'est ainsi que Margaret, Bernadette et Rose se retrouvent dans un des Couvents de la Madeleine, en étant immédiatement confrontées à Sœur Bridget, qui dirige l'établissement et leur explique comment, par la prière et le travail, elles expieront leurs péchés et sauveront leur âme.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Servais 08/12/2010 20:42


Très chouette film aussi, "The nephew" à voir pour les décors et le symbole CLADDAGH


L'irlandaise 08/12/2010 22:43



ah ! je ne connais pas ce film, je note pour m'informer sur le  sujet, merci !!



femme des bois 04/05/2010 23:09


Bien sûr, le paradis sur terre n'existe pas, tu as bien raison.
J'ai été surprise quand-même car ces couvents s'apparentaient à de véritables camps de travail, des sortes de bagnes pour femme...
Ce qui m'a marqué dans le film, c'est le paysage autour du couvent, un paysage magnifique, très doux, qui fait contraste avec la vie au couvent, je ne pense pas que ça soit du au hasard.
A la fin du film, on se dit que les irlandais ne quittaient pas leur pays uniquement pour des raisons économiques mais aussi pour des question de libertés individuelles, je me rappelle qu'au moins
2 des filles qui s'évadent du couvent s'enfuient pour la Grande-Bretagne. Cette époque est heureusement révolue.


L'irlandaise 05/05/2010 15:02



pas trop surprise hélas, pour ma part, parce que je suis allée dans une école privée, donc je sais le côté répressif de la religion catholique de l'époque. les
choses ont heureusement évolué mais il reste encore des archaismes, c'est clair - surtout dans des pays de fortes imprégnations catho comme l'Espagne et l'Irlande, paradoxalement, moins en
Italie, je pense, parce que là bas, il y  a toujours eu un état qui formait un contre poids assez puissant, et laique, face   à l'église, du moins à partir de 1870, c'est à dire de
la période de l'unification italienne...



femme des bois 02/05/2010 23:25


J'ai vu ce film à la télé, histoire réellement choquante, le dernier couvent a fermé qu'en 1996 !!

Je voulais aussi signaler comme film, le dessin animé "Brendan et le secret de Kells", c'est vraiment magnifique, les dessins sont très soignés et fourmillent de détail, la musique aussi est
splendide... j'ai acheté le DVD a mes enfants qui se régalent.


L'irlandaise 03/05/2010 09:25



j'avais vu aussi ce documentaire sur les ' vrais ' soeur magdelene. mon intention n'st pas de montrer sur ce blog  que les "bons" cotés de l'irlande, aucun pays
n'est idyllique :  c'est aussi la raison de l'article polémique sur l'irlande durant la seconde guerre mondiale, un fait caché, surtout depuis l'entrée de l'irlande dans l'UE !



cat 16/12/2009 20:29


Laver les souillures.Amen.Un film très dur,très beau aussi.Je ne crois pas que j'aurais envie de le revoir,même si je ne regrette pas de l'avoir regardé.On ne peut l'oublier.
On commet bien des crimes au nom de la religion,hélas.


L'irlandaise 17/12/2009 11:15


Oui, c'est une constante  à travers les siècles. Le rapport des irlandais avec l'eglise catholique n'a jamais été simple, à la fois répressive dans les domaines
moraux et envers lesrites païens celtiques, l'eglise catholique irlandaise etait aussi un symbole de lutte contre l'opresseur anglais, qui avait une autre religion... D'où l'ambiguité et
l'impossible independance de culte & d'esprit, l'impossible athéisme aussi en Irlande.


Folfaerie 16/12/2009 09:46


Ce film m'a considérablement marquée. J'adore Peter Mullan, un de mes écossais préférés, mais les sujets de ses films ne sont pas très gais...


L'irlandaise 16/12/2009 11:34



je n'ai pas vu ses autres films. Celui là m'a marqué, parce que d'une part j'ai connu des bonnes soeurs très répressives, à un degré moindre que dans le film, et
d'autre part, parce qu'il parle sans détour de la condition féminine en Irlande. Je n'ai pas su regarder le film deux fois, c'etait assez insoutenable! mais cela reste un excellent film ! merci
pour tes commentaires, cela me permet de revenir sur quelques articles anciens



Présentation

  • : Le blog de l'Irlandaise
  • Le blog de l'Irlandaise
  • : Blog destiné à la présentation du roman de l'auteur et à la culture celtique, irlandaise en particulier.
  • Contact

ROMAN

  octobre2011

 

Laissez-vous emporter

vers l'Irlande du Nord & ses

mystères avec le ROMAN de

l'auteur de ce blog :  

 

Larmes-rouges.Net